Aux Frontières du Paranormal - Phénomènes paranormaux

Forum de discussion autour du paranormal
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Forum
Partenaires
Tchat Blablaland
Meilleurs posteurs
Tives
 
Rick
 
Merin
 
Pomme golden
 
justeuneombre
 
Neptune
 
Homme Curieux
 
torchwood
 
OUTCHY
 
Marie-José
 
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Furl  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l’adresse de Aux Frontières du Paranormal - Phénomènes paranormaux sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de Aux Frontières du Paranormal - Phénomènes paranormaux sur votre site de social bookmarking

Partagez | 
 

 Benjamin B. Wolman et quelques cas de poltergeist

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tives
Fêtons mes 200 posts!!
Fêtons mes 200 posts!!


Masculin Nombre de messages : 866
Age : 48
Localisation : Partout
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Benjamin B. Wolman et quelques cas de poltergeist   Lun 23 Juin - 5:17

Pomme Golden a écrit:
Les cas de benjamin B wolman :


Benjamin B. Wolman a recensé 116 cas de phénomènes de type Poltergeist. L’étude qu’il a faite de ces cas lui à permis d’en dégager certaines caractéristiques. Le choix de ces cas reposent sur quatre critères :

Il s’agit de cas publiés depuis 1850 dans des revues professionnelles

L’auteur se devait d’être présent

L’auteur doit être une personne crédible

Les cas doivent impliquer des incidences physiques.


Principales observations dégagées par Wolman:



Les cas les plus nombreux ont été recensés aux USA (31) et 26 cas en Angleterre. Les anglo-saxons auraient-ils des pouvoirs P.K. plus élevés que la moyenne???

Dans 25 de ces cas, les témoins présents étaient des membres d’organisation de recherche en place.

Dans 19 autres cas, les policiers figurent comme principaux témoins.

56 cas sont attribués à des femmes

36 cas à des hommes

La moyenne d’âge chez les femmes est de 15 ans

La moyenne d’âge chez les hommes est de 17 ans

32 cas impliquent des apparitions

6 cas impliquent des voix.


CAS DE SILVIA GIARDI :


À Sienne, en Italie, en 1928, une jeune fille de 15 ans semble provoquer des chutes de pierres près d’un monument funéraire. On avait même fait installer autour du monument un cordon de police.


CAS DE VIRGINIA CAMPBELL :


En Ecosse, en novembre 1960, Virginia Cambell une jeune adolescente de 11 ans, devant huit témoins semble être la cause de coups provenant de la tête de son lit. Les témoins assisteront même au déplacement d’une lourde commode, dans la chambre de la jeune fille.


CAS DE JULIO :

Un jeune commis de 19 ans, dans un entrepôt de Miami ( Janvier 1967) semble responsable de la chute d’objets placés sur des tablettes. Wolman sera témoin de scènes d’objets se déplaçant qui tombaient des tablettes.


CAS DE SIGMUND ADAM en Novembre 1967 :


Un avocat allemand à Rosenheim, témoin de nombreux phénomènes au niveau de l’éclairage : les fusibles qui sautent, les ampoules et tubes de néons qui éclatent, les conversations téléphoniques sont interrompues. Les phénomènes semblent relié à une jeune secrétaire de 18 ans : Anne Marie Schneider. Le professeur Hans Bender de l’université de Freibourg , enquêteur chevronné en matière de Poltergeist pris en charge la situation. Deux physiciens installent un voltmètre pour prendre des mesures. L’instrument enregistrera des variations intenses de courant au moment même de la manifestation de bruits et d’étincelles . De plus on pouvait noter le mouvement de certains lustres et de certains tableaux accrochés aux murs.


III. CARACTÉRISTIQUES DES PHÉNOMÈNES :


Déplacement des objets dans des directions inattendues; parfois, les objets peuvent traverser des cloisons, des murs, des toits sans endommager les surfaces. Le phénomène est parfois accompagné de baisse de température pouvant aller jusqu'à 10 degrés. Les objets peuvent dégager une certaine chaleur pouvant aller jusqu’à la brûlure. On a vu très peu de cas ou les témoins ont été victimes de blessures de la part des objets. Les phénomènes peuvent durer d’une heure à dix ans. Il semble que la distance soit un facteur important au niveau du déplacement des objets. Bases psychophysiques et énergétiques. Champ psi semblable à un maëlstrom.


IV. POLTERGEIST ET SANTÉ MENTALE :


Sur les 116 cas répertoriés par Wolman, 49 semblent avoir des désordres importants au niveau de la personnalité. Crises d’épilepsie, désordres de personnalité, périodes dissociatives ... Il est à noté que la majorité des agents responsables n’ont pas encore atteint l’âge adulte. L’adolescence avec ses moments de crises et sa plus grande vulnérabilité semble être un moment propice pour les phénomènes RSPK. Des événements stressants, des problèmes familiaux peuvent être à l’origine du déclenchement de la RSPK. Wolman répertorie 38 cas ou l’on retrouve des problèmes familiaux. Le Poltergeist serait une activation inconsciente d’une charge agressive symbolisée. Expressions extra-somatiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tivestives-1.spaces.live.com/default.aspx?wa=wsignin1.0
 
Benjamin B. Wolman et quelques cas de poltergeist
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Apprendre quelques rudiments de breton par la microtoponymie
» quelques champignons
» Déclaration Balfour & Traité de Versailles-Benjamin Harrison Freedman & Samuel Landman.
» Un petit nouveau....présentation de Benjamin!!!
» Quelques vérité ou canular du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aux Frontières du Paranormal - Phénomènes paranormaux :: Hantises et fantômes :: Hantises et fantômes :: Spectres/Fantômes-
Sauter vers: