Aux Frontières du Paranormal - Phénomènes paranormaux

Forum de discussion autour du paranormal
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Forum
Partenaires
Tchat Blablaland
Meilleurs posteurs
Tives
 
Rick
 
Merin
 
Pomme golden
 
justeuneombre
 
Neptune
 
Homme Curieux
 
torchwood
 
OUTCHY
 
Marie-José
 
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Furl  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l’adresse de Aux Frontières du Paranormal - Phénomènes paranormaux sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de Aux Frontières du Paranormal - Phénomènes paranormaux sur votre site de social bookmarking

Partagez | 
 

 La vraie histoire de l'Entité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tives
Fêtons mes 200 posts!!
Fêtons mes 200 posts!!


Masculin Nombre de messages : 866
Age : 48
Localisation : Partout
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: La vraie histoire de l'Entité   Sam 7 Juin - 5:25

Pomme Golden a écrit:
L'Histoire De Carla Moran
"L'Entité"

Une vraie photo (et non pas du film):




DR. Kerry Gaynor et Dr. Barry Taff étaient les premiers à approcher Carla Moran pour étudier le phénomène paranormal de sa maison, pour être connu plus tard par le film "l'entité." Dans les faits, relatés par Omni Magazine, le destin - 1996, et également dans les documentaires du film - le "fantôme", Dr. Gaynor explique avec ses propres mots comment tout s'est tout avéré .

En 1974 le moment où Gaynor a commencé à étudier Ville de Culver, la Californie hantée. "lorsque j'ai eu un collègue appelé Barry Taff," il m'a dit Gaynor :
"il faut que nous travaillions sous le DR", mais c'est Barry et moi qui avons fait la majeure partie des recherches sur ce cas.

Gaynor note que le Dr était un parapsychologiste d'cUcla qui s'est maintenant retiré. Gaynor et Taff ont pris un rendez-vous avec la femme à partir de la librairie pour discuter son cas. Gaynor a indiqué la première fois qu'ils ont rendu visite à la femme, ils ont eut une entrevue de deux heures. Mais Gaynor a su que quelque chose se tenait derrière elle.
J'ai continué à la pousser, " Gaynor a dit :

"Mais enfin elle a dit qu'un fantôme l'avait violé et battue?!!".

'Nous avons ri, et quand nous sommes partis de sa maison, et j'ai pensé qu'elle était probablement son propre culbuteur. Mais elle m'a appelé derrière cela, quelques jours plus tard, et a dit que plusieurs personnes lui rendait visite avaient vu, eux aussi l'apparition, et ça, c'est ce que nous recherchons : toujours la "vérification indépendante" des phénomènes par une tierce personne.
"je suis un scientifique et c'est comme cela que j'approche ces phénomènes.
Je ne prends pas leurs histoires à la valeur nominale. Leur histoire est le commencement et je ne l'escompte pas, mais je suis là pour éprouver les phénomènes et pour les documenter." Cette d'entité allaitdevenir une des plus célèbre dans l'histoire de recherches sur le paranormal.
Elle était si bien documentée, en fait, qu'un film a été fait à son sujet. Le film sortit en 1983 : l'entité , jouée par Barbara Hershey et qui a été lâchement basé sur la hantise de ville de Culver.
Gaynor et Taff ont servi de conseillers techniques sur le film. La deuxieme fois que Gaynor et Taff ont visité la maison de l'entité, des choses ont commencé à se produire. Bien qu'ils n'aient jamais vu l'apparition, ils étaient témoin des phénomènes visuels.
"Nous voyions un peu des "sauts" de lumière," a dit Gaynor. "ils se produisaient rapidement. Nous avions essayer de le "tirer" sur l'appareil-photo, mais ils se produisaient trop rapidement et nous savions que nous ne pourrions pas les "attraper". Nous le flashions avec un polaroïd et avec un appareil-photo de 35mm."
Je me tenais dans la cuisine parlant au fils de 16 ans de la femme quand un placard s'est ouvert et que la porte inférieure s'est mise à claquer, un tiroir et une casserole sont venus en "volant" dehors, j'ai dit Gaynor:

"Il a volé dehors et a débarqué à environ trois ou quatre pieds du tiroir". J'ai immédiatement détaché le tiroir pour voir s'il y avait un trucage, ou si n'importe qui se cachait dans les tiroirs. Mais il n'y avait rien. Et c'est quand tout a commencé.
La femme s'est mise a crié, "il est dans la chambre à coucher!". Nous avons couru dedans là et c'est toutes les "lumières"(genre orbs) ont commencé à se produire. C'est quand nous avons "flashés" les projectiles sur polaroïd que la dame a de nouveau crié, "le fantôme est dans le coin ". Nous avons cassé l'image (polaroïd : détaché le film protecteur Wink ), mais il était "blanchi" et donc pas très intéressant. "elle a crié encore, "il est toujours dans le coin".
Et là, encore, la photo a été "blanchie". En ce moment là, j'ai pensé que l'appareil-photo ne fonctionnait pas. Ainsi j'ai pris deux photos "d'essai". Je lui ai demandé où le fantôme était allé. Elle me l'a indiqué. L'image a sorti parfaitement. Quelques secondes plus tard j'en ai pris encore un. Image parfaite. "mais là où nous avons obtenu le polaroïd le plus intéressant, c'est lorsque La femme a dit, "il est exactemant devant mon visage".'
Tels étaient ses mots exacts. Ainsi nous avons pris le "projectile". Et dans la photo vous pouvez voir les rideaux et les boutons de sa robe, mais son visage entier est effacé.
Nous avons pris une deuxième photo quand elle a dit de nouveau, 'il toujours devant mon visage.' Étonnamment, son visage avait été encore "effacé" , mais vous pourriez voir nettement les détails dans le reste de l'image.
A ce moment là, j'ai voulu une autre image. Alors j'ai demandé où le fantôme était allé. Quand elle l'a eu indiquée, la photo que j'ai prise étais parfaite ".
"La troisième nuit nous avons décidé de commencer par un séance dans la chambre à coucher," selon la demande de Gaynor. Les murs de la chambre à coucher, cependant, été couverts de peinture ébréchée et inégale. Certains des collègues de Gaynor avaient commenté que la peinture inégale a créé des images en ses photographies. Ainsi les chercheurs ont couvert les murs entièrement de panneau noir d'affiche, de sorte que personne n'ait pu faire cette réclamation encore. Ils ont également numéroté les cartons noirs avec une orientation magnétique et un nombre.
"alors les lumières sont apparues," . il y en avait 9, 'toutecelle sur la droite, gaynor dit :
"Clignotez trois fois au bord du numéro deux pour dire oui. Clignotez deux fois à bord du numéro cinq pour le non.' Il clignoterait sur le conseil exact au lequel je l'ai demandé. À ce point le niveau de l'excitation a vraiment augmenté, parce qu'il a semblé comme nous communiquions avec quelque chose de intelligent, mais je craignais que quelqu'un truque le phénomène en projetant la lumière sur le mur. Ainsi j'ai dit à lui,

"Si vous êtes vraiment ici, dégagez loin du mur." '

Je n'ai pas pensé que quelque chose se produirait. Mais alors la lumière est partie bien loin du mur et a flotté dans le milieu de la salle. Elle a commencé à tourner et a se tordre puis à augmenterde taille dans différentes directions simultanément. J'ai eu neuf photographies de professionnels à chaque angle de cette pièce. Elle était extraordinaire parce qu'elle flottait au milieu de la salle et la lumière était dimensionnelle. Il est très difficile de truquer quelque chose comme cela. Si vous projetez la lumière, vous devez la projeter sur une surface plate. Vous ne pouvez pas projeter la lumière dans l'espace vide à moins que vous ayez un certain genre de système très sophistiqué de laser."
Gaynor dit que ceci n'était pas probablement un canular sophistiqué parce que cette maison avait été deux fois condamnée par la ville, et les investigateurs avaient isolé la chambre à coucher entière. Personne ne pourrait entrer ou sortir pendant la session de photo.

"ce que nous avons vu n'était pas ce qui fini vers le haut dans la photographie," a dit Gaynor. "nous voyions des boules de lumière, mais les arcs d'expositions de photo de la lumière sont bien au-dessus de la tête de la femme".

Taff, le collègue de Gaynor alors et maintenant un parapsychologiste et un auteur connu à Los Angeles, confirme le témoignage ce des phénomènes à la maison de l'entité. Taff a décrit les lumières en tant que trois, boules jaune-verdâtre et à-blanches dimensionnelles de lumière.

"Nous n'avons jamais vu des arcs de lumière. Nous avons vu des boules de lumière, "a dit Taff. "cependant, l'appareil-photo a capturé des arcs.'; L'équipe a capturé une photo spectaculaire de 35mm montrant les arcs renversés de la lumière au-dessus de la tête de la femme. Cette photo a été éditée en magazine populaire de photographie. "la photographie populaire n'a jamais édité en tant que photographie de fantôme
.
Gaynor a indiqué qu'il ne pouvait pas débarrasser la femme du fantôme .

"je ne suis pas un exorciste," a dit Gaynor. Je documente les phénomènes. Je recherche les phénomènes, et je fais beaucoup de consultation avec ces personnes."

La femme a décrit l'entité attaquante comme une figure totalement masculine qu'elle n'a pas identifiée. Ainsi comment la femme a-t-elle sue que c'était un fantôme?
"après que le fantôme l'ait assaillie," a répondu Gaynor,

Il y avait réellement trois apparitions selon son compte," Gaynor indiqué:

"Deux maintenaient la femme et le tiers la violait, elle.C'était horrible. Elle m'appellait au milieu de la nuit criant, et j'allais la-bas et elle était toute battue vers le haut du corps. Elle avait des marques noires et des bleues partout ."

Mais Gaynor n'était jamais témoin des attaques ni a vu les apparitions en forme pleine. Gaynor a indiqué, cependant, que lui et plusieurs de ses collègues étaient témoin de la formation d'une apparition pleine et figurée. '
"Nous avons vu la prise principale se former et puis les épaules. La lumière s'est prolongée vers le bas à la terre jusqu'à ce que ce soit devenu un plein chiffre, sorte d'humanoid de lumière verdâtre-blanche. Puis elle a juste disparu, presque comme si quelqu'un avait tiré la prise. Elle n'a pas diminuée. Elle a juste disparu. Tout le monde était complètement dans la crainte et silencieux car nous avons observé ceci se produire."
Taff ajoute,

"Après que l'apparition ait disparu, deux jeunes hommes nous aidant dans notre recherche sont sortit dehors et ont dû être "soutenus" jusqu'à la salle."

"La question, naturellement est, qui était à l'origine des attaques ? faites par une personne, ou était ce les faits d'un fantôme?" dit Gaynor. "et il n'y a aucune manière de distinguer les deux. L'apparition n'a pas violé autrement n'importe qui excepté la femme. Ces attaques étaient très personnelles. "les attaques ne se produisaient que seulement très tard la nuit. Pendant une nuit le fils de 16 ans de la femme a entendu sa mère crier. Il a couru dans sa chambre à coucher et a vu sa mère étant jetée autour sur le lit. Quand le fils allait l'atteindre pour l'aider, quelque chose la frappé sur la tête et l'a jeté à travers la chambre. "Il" lui a cassé son bras." Gaynor a noté une coïncidence peu commune. Quand le film l'entité était filmé, l'acteur jouant le rôle du fils s'est cassé le même bras lors du pelliculage cette scène particulière.
La femme a été attaquée environ 15 fois pendant la recherche de dix semaines. "mais elle est devenue plus forte," a dit Gaynor. "et du moment qu'elle pouvait être en mesure de se rendre compte qu'elle n'était pas folle et qu'il y avait vraiment "quelque chose" .
Elle est devenue plus forte, et à mon avis, elle lui a survécue." La femme a démanagée cinq fois, mais l'entité attaquante l'a suivie. Elle a par la suite démanagée de plus en plus loin .

"Pendant qu'elle se déplaçait," indique Gaynor , "les phénomènes ont diminués, et environ deux ans après les attaques se sont arrêtées tout à fait"

Gaynor a indiqué qu'il ne peut pas avérer que les fantômes existent. Mais quelle est preuve?

"un fantôme dans une fiole," a indiqué Gaynor, "ou au moins cela est ce que la communauté scientifique voudrait." Gaynor a informé qu'il ne sentait aucun besoin de convaincre le monde de croire aux fantômes. Je veux que le public sache à son sujet, mais je n'ai pas eu d'ordre à ce jour. Je ne suis pas intéressé à tenir sur un pupitre une énonciation:

"vous devez croire aux fantômes."Quelque chose exige notre attention." Je suis beaucoup plus intéressé à le figurer en dehors."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tivestives-1.spaces.live.com/default.aspx?wa=wsignin1.0
Tives
Fêtons mes 200 posts!!
Fêtons mes 200 posts!!


Masculin Nombre de messages : 866
Age : 48
Localisation : Partout
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: La vraie histoire de l'Entité   Sam 7 Juin - 5:26

Tives a écrit:
Le film de cette histoire-là m'a toujours épouvanté quand j'étais enfant. pale Je savais qu'il était basé sur un fait réel. Mais j'ignorais jusqu'à quel point...

Enfant, cette histoire a hanté certains de mes cauchemars...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tivestives-1.spaces.live.com/default.aspx?wa=wsignin1.0
Tives
Fêtons mes 200 posts!!
Fêtons mes 200 posts!!


Masculin Nombre de messages : 866
Age : 48
Localisation : Partout
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: La vraie histoire de l'Entité   Sam 7 Juin - 5:27

Pomme Golden a écrit:
Voilà, j'ai arrangé un peu la traduction...ce n'est pas une histoire évidente à trouver, Carla Moran est bien sûr un pseudo, je n'ai pas réussit à trouver son véritable prénom.

Je ne retiendrais qu'une chose de cette horrible histoire qui m'a scotché au fauteuil : si cela devait arriver, DEMENAGER TRES TRES TRES TRES LOIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tivestives-1.spaces.live.com/default.aspx?wa=wsignin1.0
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vraie histoire de l'Entité   Aujourd'hui à 1:22

Revenir en haut Aller en bas
 
La vraie histoire de l'Entité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la véritable histoire de la Belle et la Bête
» Théophile le crocodile : Une vraie histoire à écouter.
» Charles Russel ( fondateur Témoin Jéhovah ) vrai prophéte ?
» Un alien aurait été retrouvé mort en Sibérie en fin mars 2011
» Libellule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aux Frontières du Paranormal - Phénomènes paranormaux :: Hantises et fantômes :: Hantises et fantômes :: Spectres/Fantômes-
Sauter vers: